• Les chevaux entendent l’herbe pousser

    Nous voila à la mi-mai. Le temps passe tellement vite! Surtout quand les journées sont bien remplies. En effet, c’est avec un grand bonheur que l’on peut dire que le Manège de la Vallée était attendu. Les boxes sont tous pleins, et il y a déjà une liste d’attente pour des pensions.

    Les cours se passent toujours bien, les enfants et les jeunes cavaliers qui montent depuis le début font de réel progrès et cela fait vraiment plaisir à voir. On commence par de petits pas, on y va tranquille, mais on prend le temps de construire une vraie base. Les chevaux sont de supers profs, ils ne sont pas blasés, au contraire, ils essayent de bien faire et s’améliorent aussi. Parfois, il arrive que justement parce qu’ils connaissent leur job, ils ne donnent pas les choses gratuitement non plus. Et c’est ce qui fait que l’on sait si on fait juste ou pas 😉

    Les cours Parelli pour les adultes sont aussi bien remplis, il y a maintenant une jolie petite troupe qui vient régulièrement prendre des cours. C’est une chouette petite équipe qui met une jolie ambiance au manège.

    La pluie de ces dernières semaines a été bénéfique pour la nature, l’herbe a enfin commencé à pousser et les pissenlits ont fleuris. Des couleurs magnifiques façonnent notre Vallée. Les nuances de vert entre les sapins foncés et les feuilles des foyards qui viennent juste de sortir, tout cela sous un ciel bleu et un lac qui reflètent cette lumière. Un vrai bonheur pour les yeux. Les chevaux vont enfin pouvoir aller galoper et pâturer dans quartiers d’été!


  • Les jours grandissent

    Cet fin de mois de février nous fait croire que le printemps est là. Il fait beau, le soleil brille et fait fondre la neige. Les chevaux commencent à muer, et avec chaque pansage on ramasse un sac de poil. N’est-il pas un peu trop tôt pour se déshabiller? Restons sur nos gardes, à la Vallée on a un petit dicton qui dit ‘Noël vert, Pâques blanc’. On en reparlera d’ici quelques mois. En tout cas, tout le monde profite de ce magnifique temps.

    Qu’est ce que les chevaux nous disent, car c’est à eu qu’il faut poser la question. On les a domestiqué et on les confinent dans nos écuries, mais comment pouvons nous leur offrir une vie intéressante et riche?
    Je crois que la première chose c’est de prendre conscience de leurs besoins fondamentaux. Un cheval, animal de proie, doit se sentir en sécurité pour pouvoir être confortable. C’est un être grégaire qui a besoin du troupeau, source de sécurité, et au sein de ce groupe il doit trouver sa place. Une hiérarchie est donc la clé du bon fonctionnement entre congénère. La place de l’Alpha, est mise en jeu tous les jours ou même plusieurs fois par jour. Un cheval a besoin de sentir que son leader et fiable et qu’il veille sur lui. Pouvons nous devenir le leader dont chaque cheval rêve? Sommes nous capable de penser comme un cheval et de le traiter comme tel? Et de voir les choses de son point de vue avant de lui imposer notre volonté?
    Oui, tout est possible, on peut toujours apprendre à devenir de meilleures leaders. Il ne se passe pas un seul jour sans que l’on apprenne quelque chose. Parfois, c’est par un mauvais jugement de la situation que l’apprentissage se fait, mais plus on avance et plus on ressent le moment où il faut ce se remettre en question et réfléchir avant de refaire la même erreur. Il suffit aussi surtout d’alimenter son désir de devenir un peu meilleur chaque jour. C’est ce que Pat Parelli nous enseigne, Good-Better-Best, et au final, c’est notre cheval qui va nous le dire !


  • Un hiver comme on les aime

    Nous voila en 2017. L’hiver est là avec un froid sec et un soleil radieux. Le manège est sous la neige, cependant à l’intérieur il fait ‘chaud’ et il est agréable d’y monter des chevaux. Quand à eux, ils sont comme des nounours, tout poilu, ils ont une belle protection naturelle qui les protègent du froid. Ils profitent donc pleinement de ce temps magnifique. Les sols gelés et recouverts de neige leur permettent de jouer et de se détendre.

    L’écurie est pleine, tous les boxes sont occupés. Et ce qui est vraiment très sympa, c’est la diversité des races et des robes de tous ces chevaux. Dans les parcs il y a de la couleur et de la gaité. Un plaisir pour nos yeux.

    Quand à l’activité, elle est toujours variée et très enrichissante, pour moi, les élèves et les chevaux. La méthode Parelli offre un éventail incroyable de tout ce que l’on peut faire avec les chevaux. Un monde magique qui nous entraîne sur les sentiers de notre développement personnel. Les chevaux nous rappellent que de vivre dans le moment présent est important. Merci à eux, car ils nous apprennent à nous responsabiliser pour devenir de meilleurs leader, pour eux bien sûr, mais aussi pour nous, afin de mener notre vie sur les chemins de nos rêves.


  • Joyeux Noël et Bonne Année

    Le Manège de la Vallée vous souhaite de Belles Fêtes de Fin d’année

    Le programme des cours et des camps 2017 est visible sur notre page ‘programme’

    Toute l’année, cours pour les enfants les mercredis après-midi et 2 samedis par mois.

    Cours particuliers adapté à vos besoins avec votre cheval ou un cheval du Manège

    Besoin d’information : info@manegedelavallee.ch

     


  • Facebook

    Manège de la Vallée a ajouté 11 photos.

    Juste envie de partager ces magnifiques moments au couleurs magiques...
    ... Voir PlusVoir Moins

    Voir sur Facebook

    Corinne Bossert, Catherine Genini et 23 autres J'aime

    Anne DudonC' est où exactement?

    7 jours auparavant
    Anne Dudon

    Ana Gauthier Barreto ViannaC'est toi qui proportionnes des magnifiques moments à tous! Un grand merci!!!😊

    7 jours auparavant
    Ana Gauthier Barreto Vianna

    Linda PilloudBravo Maude!!

    6 jours auparavant
    Linda Pilloud

    Antoine BaerWaou ! Quelle belle nature ! 🐴🌲🌎

    7 jours auparavant
    Antoine Baer

    Commenter sur Facebook

    Manège de la Vallée a changé sa photo de couverture. ... Voir PlusVoir Moins

    Voir sur Facebook