• Portes Ouvertes le 18 Novembre 2018

    Nous y voila, déjà 3 ans que le Manège de la Vallée a ouvert ses portes.  Le temps passe vite.  L’été est fini, il commence à faire frais le matin.  On y trouve une fine couche de glace dans les bassines d’eau des chevaux.  Et ce qui ne trompe pas, ce sont ces magnifiques couleurs tout autour de nous.  Le bleu du ciel, la brume du matin et les feuilles des arbres qui nous offrent un splendide dégradé de couleurs d’automne.

    Les chevaux ont refait du poils, ils sont prêts pour accueillir l’hiver qui arrive gentiment.  En tout cas, cette année nous avons pu profiter d’une super météo.  Très sec, et on n’ose pas trop le dire, mais même trop sec!  La nature a soif, mais pour nous et les chevaux, c’était juste génial.

    Depuis 3 ans nous avons une jolie activité au manège, variée, et très sympathique.  Et avec tout ça, un anniversaire pointe le bout de son nez 🙂

    Le 18 Novembre prochain, nous ouvrons à nouveau nos portes pour accueillir tout un chacun pour venir célébrer ce nouvel anniversaire.

    Venez nombreux dès 11h pour boire un petit verre de l’amitié avec nous.  Apéro, soupe, pizzas et pâtisseries offert à tous. On se réjouis de vous retrouver pour cette occasion 🙂


  • Un si bel été

    L’été qui est là, avec du soleil et de la bonne humeur.  Quelques orages par-ci, par-la, qui nous amènent un peu d’eau pour faire pousser l’herbe de nos chers compagnons .

    La vie au manège est autant active que variée, voici quelques nouvelles:

    Quand il fait beau et chaud c’est aussi le moment de penser à l’hiver… eh oui, si nous voulons pouvoir nourrir tout notre joli troupeau pendant les mois d’hiver,  il faut récolter du foin.  Cet année le foin est vraiment beau, une météo idéale qui a permis un séchage optimal.  Oui on a eu bien chaud sur les chars…

    Il y a des jeunes chevaux en formation, c’est leur école de vie.  Un jeune cheval quand il grandit, il va devoir apprendre à accepter la selle et un cavalier sur son dos.  C’est tout un apprentissage de confiance et de compréhension. Il faut du temps, des principes et des buts pour faire progresser positivement ce poulain dans la vie active des humains.  Un travail autant prenant que passionnant et qui parfois nous donne quelques frissons dans le dos.  Mais quand on regarde le chemin parcouru en quelques semaines c’est quand même magique.

    Les cours et les stages, avec de nombreux ‘élèves’ passionnés, devenus amis, qui reviennent chaque année pour passer quelques temps au manège.  Autant d’activités qui égaient le quotidien. Des belles rencontres qui sont un vrai cadeau de la vie.

    Nous voila parti pour un mois d’août qui s’annonce bien rempli.  Deux semaines de camps avec les enfants.  Il y aura une belle ambiance au manège 😉

    A la mi-août, me voila partie dans le Sud de la France, Avignon et environ pour une dizaine de jours de stage.  Là aussi, de belles rencontres en perspective avec des gens motivés et au taquet pour apprendre comment approfondir la relation avec leur chevaux.  Un joli programme et vive les nouvelles aventures 🙂

     

     


  • Le printemps – la belle herbe verte

    Un vrai temps de printemps, du soleil, de la pluie, des orages, du chaud, du froid… et avec tout ça la belle herbe verte qui pousse et qui régale nos chevaux.

    Ils ont retrouvé leur pré et vivent leurs vies de cheval, en troupeau.  Que c’est beau de les voir communiquer ensemble.  Une belle harmonie vit au sain du groupe, mais parfois l’on peut voir un coup de dent ou un coup de pieds qui dit clairement que là il fallait bouger les pieds!  Un jeu constant chez eux, le ‘qui fait bouger qui’.  C’est un fondamental dans leur mode de fonctionnement.  Et c’est à nous de comprendre et de bien apprendre ce langage universel mais tellement important.  Gagner des places dans la hiérarchie pour gagner la confiance et le respect de nos amis les chevaux.  L’un ne peut aller sans l’autre.  Il faut une dose égal d’amour, de langage et de leadership.

    Une passion, une fascination, un mode de vie et une perpétuelle remise en question… une vraie école de vie ces chevaux 😉


  • Après le gel, le dégèle

    Quoi de neuf ?

    Nous avons eu un hiver plutôt neigeux avant Noël, humide et pluvieux au début de l’année, et bien froid en février.  Des températures variant entre -8 et -18 degrés avec une bise décoiffante.  Nous avons heureusement eu de bonnes chaufferettes de 500kg dans l’écurie qui ont réussi à la garder hors gel.  Ouf, car quand l’eau gel, tout devient bien compliqué.  On a eu juste un peu souci un matin, quand il y avait -5 degré dans la halle, le sable commençait à croûter. Mais nous avions anticipé, très peu d’arrosage, et un chouilla de chlorure de magnésium et le tour était joué.

    Et maintenant, que nous réserve la météo, pour l’instant, on n’a peu de soleil et beaucoup d’eau, nos chevaux, prennent des bains de boue.  On se réjouit que les parcs se ressuient et que l’herbe commence à pousser.

    Sinon, tous les chevaux vont bien, ils sont en forment et ils aiment jouer entre eux, ils se mordent se couratent et passe des longs monuments à ne rien faire, ils se font des gratouilles et ils grignotent le foin dans les râteliers.  Les chevaux ont des besoins beaucoup plus simple que nous les humains!  Nous avons beaucoup de leçon à prendre de nos amis les chevaux.  Ils ne sont ni rancunier ni menteurs.  Ils reflètent toujours la vérité, et ils sont très franc.  J’aime les observer et me poser les questions essentielles de leurs besoins.  Linda Parelli pointe le doigts sur ce qu’est un cheval heureux.  Oui, un ‘Happy Horse’ c’est un cheval qui trouve de la sécurité, du confort et sa dose de jeu avec nous.  Un thème bien passionnant qui nous invitent à devenir un peu plus cheval dans notre attitude.   Et avec notre imagination nous pouvons apporter à nos chevaux bien plus que de juste les laisser sans rien faire dans leur pré.

    Nous pouvons développer une vraie relation avec eux, une relation différente que ce qu’ils peuvent avoir avec leurs congénères. Ils savent bien que nous ne sommes pas comme eux mais que nous pouvons les comprendre et devenir un vrai partenaire de jeu.  La relation ne se construit pas en un claquement de doigts, il faut du temps, mais ça en vaut tellement la peine.

    C’est un peu comme dans un couple, pour qu’ils durent longtemps, il faut savoir communiquer et se comprendre mutuellement. S’adapter à la situation et prendre du plaisir à chaque situation, le prendre comme un tremplin d’expérience qui va nous aider à toujours aller de l’avant pour atteindre un jour le sommet de la montagne.

    Il existe un proverbe qui dit que le bonheur n’est pas une destination mais un voyage.  Je vous invite à faire ce voyage avec vos chevaux 🙂

     


  • Facebook

    2 semaines auparavant

    Manège de la Vallée

    Trois jours de camp avec des jeunes ado :) Une chouette ambiance, des rires et des fou rires ;) La bonne humeur au rendez-vous et de beaux progrès chez tout le monde. ... Voir PlusVoir Moins

    Voir sur Facebook

    2 semaines auparavant

    Manège de la Vallée

    Trois jours de camp avec des jeunes cavalières motivées. Le sourire aux lèvres du matin au soir. Une chouette petite équipe :) un joli camp d'automne ... Voir PlusVoir Moins

    Voir sur Facebook

    3 semaines auparavant

    Manège de la Vallée

    Déjà 3 ans ! Pour cette occasion, le Manège de la Vallée ouvre ses portes. Que vous soyez déjà de fidèles amis du manège ou bien que vous n'y soyez encore jamais venus, vous êtes cavaliers ou non, ou juste curieux de découvrir cet endroit, vous avez envie de voir quelle relation on peut développer avec un cheval.
    Vous êtes alors toutes et tous invités à partager ce moment avec nous :)
    ... Voir PlusVoir Moins

    Voir sur Facebook

    1 mois auparavant

    Manège de la Vallée

    Juste envie de partager ces magnifiques couleurs. Bon Week-end à toutes et à tous :) ... Voir PlusVoir Moins

    Voir sur Facebook

    1 mois auparavant

    Manège de la Vallée
    Voir sur Facebook