top of page
  • Maude

Les vacances de Paques, du soleil des chevaux et des enfants

Nous voila déjà à Pâques.  La neige et le froid c’est de plus en plus derrière nous pour cette année 2019.  L’herbe commence à retrouver un peu de couleur entre les taupinière et les derniers tas de neige.  On se réjouit de pouvoir faire les parcs et y mettre les chevaux.

Ce début de vacances a commencé avec un chouette camp d’enfants.  Des jeunes cavalières et un jeune cavalier qui ont fait de grands progrès en 3 jours. Certains ont été très proche de pouvoir monter leur chevaux sans licol, c’était trop beau de voir ça. Les chevaux ont comme toujours été de super professeurs, car même s’ils connaissent leur job, ils ne font pas les exercices tout seul. Chacun et chacune doit faire preuve de volonté pour arriver à son but.  Une jolie école de vie aussi.  Une de mes petites élèves de 9 ans, a dit : « je ne me laisse jamais décourager ».  Voila ce que j’aime entendre chez les enfants!

Les chevaux me fascinent toujours par leurs capacités à s’adapter à chaque personne et chaque situation.  Ce sont des êtres si sensible et en même temps si flexible.

Depuis le début de l’année, il y a eu un joli défilé de jeunes chevaux qui sont venus apprendre à accepter un cavalier sur le dos, ou simplement à continuer à apprendre ce que l’on appelle le « foundation training ».  N’importe quel architecte sait que la charpente ne sera solide que si les fondations sont bien posées.  Un cheval qui a de bonnes bases saura rester calme, connecté et attentif dans toutes les situations.

Merci Pat et Linda Parelli de nous offrir un programme qui nous permet de construire ces fondations chez nous et chez notre cheval.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page