top of page
  • Maude

Pas de Portes Ouvertes pour les 5 ans du Manège

C’est vraiment avec regret que cette année, les Portes Ouvertes et Anniversaire du Manège n’auront pas lieu.  Le covid, encore une fois, est à l’origine d’annulation de cet manifestation.  Mais ce n’est que partie remise, une vraie fête verra le jour dès que les barrières de notre liberté seront à nouveau ouvertes.

Il y a 5 ans, nous levions nos verres pour célébrer la fin de la construction du Manège de la Vallée!  Ce jour-là, un rêve de petite fille se réalisait.  Le Bilan aujourd’hui est plus que positif.  Ce rêve est bel et bien une réalité vivante qui brille chaque jour.

Les chevaux sont de magnifiques partenaires.  Ils sont toujours fidèles au poste et nous apprennent tout ce dont un être humain a besoin pour grandir dans sa vie de tous les jours!  Ce parcours de vie est intense, il existe peu de jours de repos, les chevaux demandent une attention quotidienne et au moins 365 jours par année!

Pour eux, il faut être là, et pour nous, ils sont toujours là. Ils sont le baromètre de notre météo interne.  Un cheval sait tout ce qu’il se passe dans notre cœur.  Ils nous le disent sans un mot, ils nous apprennent ce langage si simple qui est l’écoute de soi, et l’observation des petites choses qui semble invisible à l’œil nu. C’est une connexion en silence, entre lui et moi, et oui, communiquer sans parler, un vrai défi pour beaucoup de personnes!  Mais quoi de plus beau quand deux êtres vivant se comprennent sans un mot, quand juste une pensée suffit pour accomplir un pas de danse parfait.

Il faut aussi être là pour les élèves, les vrais, ceux qui sont passionnés par le cheval et l’apprentissage de la relation avec leurs montures.  Ceux pour qui l’amour du cheval est plus profond que de n’être que ‘cavaliers’.  Les cours et les stages sont si enrichissants pour moi, l’instructeur, que pour les élèves (chevaux et humains).  Quand je demande au début du stage quels sont leurs rêves avec leurs chevaux, j’ai les réponses suivantes:   plus d’harmonie avec mon cheval /  améliorer ma relation / je rêve de devenir un centaure / que mon cheval galope vers moi / qu’il me fasse confiance …

Tant de réponses qui me donnent chaud au cœur, car je vois la beauté du métier que j’exerce tous les jours.  Et ce ‘virus’ de la passion du cheval est bien plus dangereux que notre covid-19, car une fois qu’il nous a attrapé, il coulera à vie dans nos veines.  Alors avant de commencer à faire du cheval, réfléchissez bien aux conséquences. Vous allez être poursuivi par cette passion jusqu’à la fin de votre vie.

 


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page